La dépendance du marché des engrais à la Russie met à risque la production céréalière

La guerre en Ukraine contribue à faire flamber les cours des produits de fertilisation des cultures, dont la Russie est le deuxième exportateur mondial.
Économie : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.