Steven Guilbeault, de militant écologiste à ministre canadien de l’environnement

Nommé par Justin Trudeau le 26 octobre, ce « pragmatique radical », soupçonné par certains de n’être qu’un alibi du gouvernement libéral, participe à Glasgow à sa 19e COP, mais pour la première fois du côté des décideurs.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *