Pegasus : un député du parti au pouvoir en Hongrie reconnaît l’utilisation du logiciel espion

Le gouvernement du premier ministre nationaliste Viktor Orban avait jusqu’à présent refusé de confirmer qu’il avait utilisé Pegasus.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *