Dix-huit mois de prison avec sursis requis contre Alexandre Benalla

Les procureurs voient en l’ancien collaborateur de l’Elysée une « figure janusienne », partagée entre « le chargé de mission reconnu » et « Alex, le jeune homme qui n’a pas les codes de l’administration » et veut parfois « en imposer un peu trop ».
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.