Au procès du 13-Novembre : face à une victime musulmane, les justifications de Salah Abdeslam

L’accusé a qualifié d’« accident » la mort de victimes de confession musulmane le soir des attentats. « On ne vise pas les musulmans, on ne vise que les mécréants », a-t-il insisté.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *