La chimie suisse aurait alimenté le programme d’armes secrètes syrien

VU D’AILLEURS – Quatre tonnes d’un produit utilisé pour fabriquer du Voltaren ont disparu. Un ancien général syrien pense qu’elles ont été détournées pour produire un fluide neurotoxique.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.