Donald Trump engage un bras de fer avec les réseaux sociaux

Il s’est vu couper l’accès à Twitter, Facebook et YouTube après avoir réitéré ses accusations de fraude à l’élection dans un discours incendiaire avant que des centaines de ses partisans assaillent le Capitole, le 6 janvier.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *