Derrière les Insoumis et Mélenchon, le reste de la gauche peine à exister

DÉCRYPTAGE – En minorité dans l’Hémicycle, les socialistes et les écologistes ont été relayés au second plan par les mélenchonistes. Pour retrouver de l’air, ils cherchent à affirmer leur «singularité» au sein de la Nupes.
Le Figaro – Politique – L’actualité du gouvernement et de l’opposition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.