« Ce que vous ne faites pas dans la rue, ne le faites pas sur les réseaux sociaux » : de quatre à six mois avec sursis et une leçon de conduite pour les harceleurs de Mila

Onze des treize prévenus jugés pour cyberharcèlement ont été condamnés mercredi. Richard Malka, l’avocat de la jeune femme, s’est félicité que la justice ait retenu une « définition large » du harcèlement.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *