La préfecture de police de Paris saisit l’IGPN après une vidéo montrant des policiers asperger de gaz lacrymogène un homme sans domicile

Les policiers impliqués seront suspendus lorsqu’ils auront été identifiés, assure la préfecture de police.
Franceinfo – Faits-divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.