Ancienne victime d’erreur judiciaire, il écope de 16 ans de prison pour viol

Marc Machin, condamné en 2004 pour un meurtre qu’il n’avait pas commis avant d’être blanchi par la justice, a été reconnu coupable jeudi de l’agression sexuelle d’une jeune femme en 2018.
20 Minutes | Faits divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.