En Géorgie, le pouvoir montré du doigt après des violences

L’opposition dénonce le rôle trouble du gouvernement lors des violentes manifestations organisées le 5 juillet contre la tenue d’une marche LGBTQ.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *