De Bogota à Madrid, l’épée de Bolivar sème la discorde

RÉCIT – Lors de l’investiture du président colombien Petro, tous les chefs d’État présents se sont levés au passage de l’épée du «Libertador»… Sauf le roi Felipe VI d’Espagne.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *