À Beyrouth, l’ancienne ligne de front demeure une plaie mal cicatrisée

REPORTAGE – Les affrontements du 14 octobre dernier ont réveillé les souvenirs de la guerre civile au cœur de la capitale libanaise.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *