Trafic de faux pass sanitaires : « C’était un bon filon, en quatre mois tu peux atteindre les 100 000 euros », témoigne un ancien vendeur

Les investigations s’intensifient pour tenter d’identifier les vendeurs de faux pass sanitaires et leurs complices. Au total, 182 000 faux ont été découverts, mais tout porte à croire que beaucoup d’autres circulent toujours, notamment sur les réseaux sociaux. 
Franceinfo – Faits-divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *