« Paroles de lecteurs » – Au nom des voyageurs des « bisses » de Seine-Saint-Denis

« Je n’ai jamais entendu prononcer le mot « bus » comme le ferait un authentique francophone. Il y a « basse », « bousse » et celui que j’affectionne le plus: « bisse », raconte Deborah Thomas, lectrice américaine installée à Stains. […] Nous avons une chose dans les bisses de Seine-Saint-Denis qui manque sérieusement à la capitale : la bienveillance collective. »
Économie : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *