Malgré les aides et sa fortune, Damien Hirst licencie le petit personnel

L’artiste britannique s’est séparé d’une soixantaine d’employés en 2020. Une gestion ultralibérale du personnel, dont les grands noms de l’art contemporain comme Koons ou Murakami sont coutumiers.
Économie : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *