Le projet de LGV Bordeaux-Toulouse avance à toute petite vitesse

Malgré des progrès récents et le soutien affiché de l’Etat et de la SNCF, des incertitudes planent sur le financement de cette ligne à grande vitesse estimée à 10 milliards d’euros, objet de fortes tensions politiques locales.
Économie : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *