« Biens mal acquis » de la famille Bongo : BNP Paribas admet des « carences » mais pas d’« infraction »

Le directeur juridique de la banque a fortement minimisé le degré de connaissance que la BNP avait de l’origine et de la destination des fonds déposés à la BGFI, une banque gabonaise longtemps liée à Paribas, jusqu’en 1998.
Économie : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.