Nigeria : une étudiante chrétienne lapidée puis brûlée par ses camarades de classe

Ces derniers l’accusent d’avoir publié un commentaire «blasphématoire» sur les réseaux sociaux. Des centaines de personnes ont manifesté ce samedi à Sokoto, dans le nord-ouest du pays, pour protester contre l’arrestation de deux suspects. Un couvre-feu a été instauré.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *