Moscou «n’abandonnera jamais» la Crimée mais craint les sanctions

DÉCRYPTAGE – La mobilisation internationale autour de la péninsule dérange à Moscou tant il est vrai que le sujet figure au cœur du «récit national» promu par Vladimir Poutine.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.