Luxembourg, un eldorado au goût amer pour le nord de la Lorraine

ENQUÊTE – Salaires plus élevés, allocations familiales généreuses… Le Luxembourg aspire les compétences et les contributions sociales de 112 000 travailleurs frontaliers résidant dans le Grand Est. Sans donner de compensation fiscale aux communes françaises, pénalisées par ce qu’elles qualifient d’«un pillage».
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.