L’opposante biélorusse Maria Kolesnikova: «La mascarade de procès va bientôt débuter»

VU D’AILLEURS – On a voulu l’expulser. Mais la politicienne de l’opposition biélorusse Maria Kolesnikova a déchiré son passeport à la frontière et a été emprisonnée. Welt am Sonntag a réussi à lui faire parvenir des questions pendant sa détention à Minsk. Après plusieurs semaines, les réponses sont arrivées. Elles fournissent des informations rares.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *