Karabakh arménien: opération survie

REPORTAGE – Entouré de territoires conquis par l’Azerbaïdjan lors de «la guerre de 44 jours» de l’automne 2020, le Haut-Karabakh (ou Artsakh), désormais réduit à moins de 3000 kilomètres carrés, tente de se reconstruire sous la menace d’une nouvelle attaque. Relié à l’Arménie par un corridor qu’il ne contrôle même pas, ce petit «pays» oublié du monde compte surtout sur l’armée russe pour se protéger.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.