Guerre en Ukraine: le martyre de Marioupol n’en finit pas

Les forces russes ont bombardé une école d’art où s’étaient réfugiés 400 femmes, enfants et personnes âgées.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *