Attentats de Paris: Stanislas Eskenazi, un avocat tête brûlée à la poursuite de ses obsessions

VU D’AILLEURS – Celui qui défend Abrini depuis 2016 part à Paris entamer un marathon judiciaire programmé sur deux ans, au risque de se cramer. Un sacerdoce motivé, dit-il, par l’obsession de «comprendre». Rencontre avec un avocat qui n’a pas peur des marges, pour les avoir fréquentées de près. Notamment à Molenbeek.
Le Figaro – International : Actualité internationale en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *