Quand le français nous laisse l’embarras du choix

« Drôle de langue (10/17) ». Au pluriel, l’adjectif « glacial » devient « glacials » ou « glaciaux ». On peut écrire « tzar » ou « tsar »… Voilà deux exemples, parmi beaucoup d’autres, prouvant que la langue française sait parfois faire preuve d’une grande souplesse.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *