Féminicide à Mérignac : des questions autour de la prise du dépôt de plainte

En mai dernier à Mérignac (Gironde) une femme a été brûlée vive par son mari. Elle avait porté plainte contre lui trois mois plus tôt. Le Canard Enchaîné révèle que le policier qui avait pris sa plainte venait d’être condamné pour violences intra-familiales, sa hiérarchie était au courant.
Franceinfo – Faits-divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *