Guillaume Tabard: «La volonté de convaincre et le besoin de briller»

CONTRE-POINT – La règle du jeu n’appelait pas aux envolées lyriques. Présenter un programme de travail de six mois n’est pas tenir un meeting destiné à soulever les passions.
Le Figaro – Politique – L’actualité du gouvernement et de l’opposition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.