Guillaume Tabard: «Après l’attaque de Crépol, le faux procès de la récupération politique»

CONTRE-POINT – Le fait divers se raconte mais n’appelle pas forcément de prise de position ni de conclusions à rattacher au climat général dans la société. Il n’en est pourtant pas ainsi du drame de Crépol.
Le Figaro – Politique – L’actualité du gouvernement et de l’opposition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *