Jugé pour avoir égorgé sa femme, le mari se pose en victime

Au deuxième jour du procès de la mort de l’Afghane Razia A., son époux Rashid a raconté à la Cour comment «tout était devenu blanc» devant ses yeux le jour du meurtre.
20 Minutes | Faits divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.