Des policiers licenciés pour avoir joué à Pokémon Go en service

Deux policiers de Los Angeles avaient préféré jouer à Pokémon Go plutôt que de répondre à un appel pour un cambriolage dans un magasin en 2017.
20 Minutes | Faits divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.