Cold cases : « Enfin il va y avoir des magistrats, des enquêteurs dédiés à nos affaires », se réjouit Dalida Boutvillain, sœur d’un disparu

Malik Boutvillain a disparu le 6 mai 2012 alors qu’il était parti courir. Il aurait dû fêter ses 42 ans en famille la semaine dernière. Il fait partie de ces « cold cases », ces affaires non élucidées par la justice.
Franceinfo – Faits-divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.