Guillaume Tabard: «Majorité relative, premiers travaux pratiques»

CONTRE-POINT – Dans la nuit de mardi à mercredi, les oppositions ont décidé de montrer d’emblée aux macronistes qu’ils ne pourraient pas faire ce qu’ils voulaient dans l’Hémicycle. Les bataillons de la majorité, et Élisabeth Borne la première, ont hurlé à la collusion des extrêmes.
Le Figaro – Politique – L’actualité du gouvernement et de l’opposition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.