« C’était un lundi matin » : l’arrestation d’un instituteur résistant en 1943 racontée par ses anciens élèves

A Corzé dans le Maine-et-Loire, les derniers témoins de la seconde guerre ont partagé, jeudi, leurs souvenirs d’enfance avec des lycéens. Une manière de rendre hommage à leur jeune instituteur Adrien Tigeot, arrêté par la police française dans l’école en juin 1943 et fusillé quelques mois plus tard.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.