Retraites: travailler plus longtemps pour financer déficits et dépenses nouvelles

Tout l’enjeu d’Emmanuel Macron sera de faire accepter aux Français un relèvement progressif de l’âge de départ à 64 ou 65 ans, mesure à laquelle ils sont à 80 % opposés.
Le Figaro – Politique – L’actualité du gouvernement et de l’opposition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.