L’Élysée savoure l’impact de l’intervention présidentielle

ANALYSE – Seul un chef de l’État peut s’offrir de telles audiences. Ce qui est une aubaine – ses adversaires parleront de concurrence déloyale  – quand, de président, on se mue progressivement en candidat.
Le Figaro – Politique – L’actualité du gouvernement et de l’opposition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *