Présidentielle : quand Valls cognait sur Macron

« C’est une question de raison » et ce n’est pas guidé par le « cœur » que Manuel Valls a décidé de soutenir très officiellement Emmanuel Macron, en dépit de son engagement lors de la primaire de se ranger…
Le Parisien – Politique

Étiquettes : , , , ,
Previous Post

Brexit : Londres a envoyé à l’UE sa lettre de départ, Donald Tusk déjà nostalgique

Next Post

«Honte», «minable», «sans honneur»… Valls critiqué après son soutien à Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *