Leurs premiers pas à l’Assemblée : Fabien Roussel, le facétieux communiste

A-t-on déjà vu un député communiste créer sa société, implantée dans un paradis fiscal ? Plus original encore de l’appeler «Ministère des comptes publics» et de nommer à sa tête… le ministre du Budget,…
Le Parisien – Politique

Étiquettes : , , , , , ,
Previous Post

Contrôle des chômeurs : le plan du gouvernement

Next Post

Assemblée : mais à quoi sert Richard Ferrand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *