Le fisc s’intéresse de près aux députés et sénateurs

Ils ne le crient pas sur tous les toits. Mais les députés et les sénateurs sont, actuellement, dans le viseur du fisc. Pour des soupçons de fraudes, mais surtout au nom de la transparence, une valeur cardinale…
Le Parisien – Politique

Étiquettes : , , , ,
Previous Post

Privilèges des députés : ceux qui ont été abolis et ceux qui existent encore

Next Post

Macron a choisi le château de Villers-Cotterêts pour la future «Cité de la Francophonie»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *