L’affaire Benalla réunit la gauche le temps d’une motion de censure

C’est l’un des « effets collatéraux » de l’affaire Benalla : la réunion des gauches… en tout cas sur le papier. En l’occurrence, celui de la motion de censure, signée par Jean-Luc Mélenchon, le leader…
Le Parisien – Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *