«La victime, c’est moi» : Gérald Darmanin, accusé de viol, s’estime «sali»

Le Parisien – Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *