La guerre des Marcheurs pour la direction du parti

C’est l’une des vertus cardinales de la République en marche. La bienveillance semble pourtant avoir pris un sérieux coup dans l’aile au sein du parti d’Emmanuel Macron. Et les bonnes vieilles pratiques…
Le Parisien – Politique

Étiquettes : , , , ,
Previous Post

Nouvelle-Calédonie : le «non» à l’indépendance l’emporte par 56,4% des voix

Next Post

Griveaux dénonce l’«instrumentalisation» des blocages du 17 novembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *