Édouard Philippe s’explique sur sa barbe qui blanchit : «Une maladie, ni douloureuse, ni contagieuse»

Le Parisien – Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *