Contre Macron, la fête… et la colère

Les touristes de la place de l’Opéra ne comprennent pas trop ce qui se trame. Entre deux selfies devant le palais Garnier, ils déclenchent aussi leur smartphone pour saisir ces milliers de badauds trimbalant…
Le Parisien – Politique

Étiquettes : , , ,
Previous Post

Foot – POR – Vague bleue à Porto

Next Post

Des effigies pendues et brûlées, un rituel contestataire qui traverse les siècles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *