Assemblée : mais à quoi sert Richard Ferrand ?

Richard Ferrand a décidément l’art de ne pas se faire que des amis. Loin de «câliner» ses députés, épuisés par le rythme «infernal» du travail parlementaire, le chef de file de la République en marche…
Le Parisien – Politique

Étiquettes : , , , , ,
Previous Post

Leurs premiers pas à l’Assemblée : Fabien Roussel, le facétieux communiste

Next Post

Macron dénonce «l’agenda caché» et «les trahisons successives» de ses prédécesseurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *