Protoxyde d’azote : les autorités sanitaires mettent en garde contre l’usage détourné de ce « gaz hilarant »

Ce gaz inhalé, de plus en plus utilisé, peut notamment être à l’origine de scléroses combinées de la moelle, dont certaines sont irréversibles, alerte la Direction générale de la santé.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Étiquettes : , , , , , , , , , ,
Previous Post

Frappé par une cyberattaque massive, le CHU de Rouen forcé de tourner sans ordinateurs

Next Post

Washington ne considère plus les colonies israéliennes comme étant contraires au droit international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *