Le préfet de police Didier Lallement contraint de s’excuser après un dérapage sur les malades du Covid-19

Le préfet de police, qui avait fait une corrélation entre les personnes gravement atteintes et celles qui n’avaient pas respecté le confinement, n’a pas démissionné.
Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde

Étiquettes : , , , , , , , , ,
Previous Post

Déconfinement : le scénario américain qui intéresse le gouvernement

Next Post

Coronavirus : déconfinement, tests, bac… ce qu’il faut retenir de l’interview d’Edouard Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *