La justice française inflige de huit à treize ans aux trois accusés présents

La Cour d’assises spéciale de Paris a condamné, mercredi, trois proches des assassins du père Hamel dans son église, en 2016. Ils sont coupables d’avoir apporté de l’aide aux djihadistes.
20 Minutes | Faits divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *