Veillée d’armes pour les candidats à l’acquisition d’Equans

Bouygues, Eiffage et Bain Capital rivalisent de promesses pour séduire les syndicats de la filiale de services d’Engie. Le groupe vise un prix de vente de plus de 6 milliards d’euros
Économie : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.